• Add to Collection
  • About

    About

    Identité visuelle pour une agence d'architecture intérieure (logo, carte de visite, site internet)
    Published:

Dans une galaxie lointaine, très lointaine…

En voilà, un nom intriguant ! Des plans sur la Comète.
C’est au mois d’octobre que nous avons fait la connaissance de l’agence d’architecture intérieure : Des plans sur la Comète

Spécialisée dans la conception de cuisine et de dressing, l’agence a été créée en 2016
et a fait appel à nos services pour la création de son identité visuelle.
Voilà pour le contexte. Jouer avec l’espace nécessite minutie, rigueur, sérieux mais aussi de la créativité.

À l’agence, on aime l’aspect ludique du métier. Faire rentrer la cuisine de nos rêves dans 6m2 avec un déshydrateur intégré ? Done !




Une identité modulable

Nous avons travaillé sur plusieurs pistes (des compas, de l’astrologie ou de
l’astronomie…) mais nous nous sommes vite orienté vers une identité modulable. 

À l’image d’un architecte d’intérieur qui joue avec les volumes au sein d’un même espace, l’identité Des Plans sur la Comète est modulable et sur-mesure ! Un logo différent pour chaque support, mais reconnaissable au premier coup d’œil.


√((1-0,64)*3600) = 36

Organisation, ergonomie, structure, plan… Tous ces mots-clés nous amènent vers un symbole simple : la grille. 
Donc, partant du principe que √((1-0,64)*3600) = 36 et qu'il y a 6 lettres dans le mot "comète", nous avons pu établir quelques règles pour concevoir ce logo : 
• Règle n°1 : 36 cases, X possibilités. Noir ou blanc, vide ou plein, une lettre ou rien.
• Règle n°2 : Permanent, efficace et reconnaissable
• Règle n°3 : Ne pas casser les mots de manière illisible. Le logo doit être lu rapidement.
• Règle n°4 : Ne pas utiliser le même logo pour deux supports différents.

Le logo doit évoluer, se combiner de différentes façons, à l’infini.  
Site web, outils de communication, papeterie, tout y passe !





Le saviez-vous ?

Acomètissage est une variante orthographique fautive d'atterrissage, c'est donc mieux si vous ne le dites pas. On parle d'atterrissage de manière générale lorsque l'on pose un engin spatial sur de la "terre" et non sur La Terre (sauf pour l'alunissage qui est un cas particulier).
Ça évitera à chacun de s'essayer aux jeux de mots avec Giacometti.