Recycleuse de pneus et chaînes de vélos et de skateboards / Technicienne conseillère cycles / Auto-entrepreneuse (vente de T-shirts sérigraphiés)
Re-Cycle-On
www.re-cycle-on.fr
Project Views
27
Appreciations
2
Followers
1
Following
4
Je suis arrivée sur Strasbourg en 2008, à mes 18 ans, avec un bac L en poche et aucune motivation pour la filière que j'avais choisi de suivre à la fac: Langues Étrangères Appliquées.
J'ai tenu un an et demi et ai laissé tomber pour tenter ma chance dans pleiiiiin de domaines variés et sans aucun lien (tatouage, é… Read More
Je suis arrivée sur Strasbourg en 2008, à mes 18 ans, avec un bac L en poche et aucune motivation pour la filière que j'avais choisi de suivre à la fac: Langues Étrangères Appliquées.
J'ai tenu un an et demi et ai laissé tomber pour tenter ma chance dans pleiiiiin de domaines variés et sans aucun lien (tatouage, éducation canine, sculpture sur bois, ...).

Entre temps j'avais commencé à distribuer quotidiennement des journaux gratuits aux arrêts de tram, histoire de payer mon loyer et de m'offrir quelques pintes de temps en temps.

En 2013 j'ai commencé la vente de T-shirts imprimés, de bracelets et de badges, via une micro-entreprise, qui est actuellement toujours en place (n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil : www.notasheep.fr).

Après 7 ans de loyaux services, la presse gratuite m'a gentiment licencié pour raisons économiques (arrêt de la publication papier du MetroNews), et en décembre 2015, je me suis retrouvée avec pour seuls revenus les bénéfices de ma micro-entreprise.

J'ai rapidement ajouté des nouvelles cordes à mon arc, et ai commencé à recycler de vieux skateboards pour les vendre sous différentes formes, et à récupérer de vieux vélos initialement destinés à être jeter, pour en vendre les pièces nettoyées et réparées ou pour les retaper entièrement et les revendre.
Et j'ai découvert que la réparation de vélos me passionnait vraiment, outre toute motivation financière !

Jai effectué une semaine de Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (bref une semaine de stage non-rémunéré pour se faire une idée d'un métier spécifique- dans le magasin/atelier de vélos CityZenBike.
Cette semaine m'a permis de découvrir un monde qui m'étais jusqu'à présent inconnu: la réparation et la vente de vélos en milieu professionnel et en équipe.
Et l'expérience m'a plu plus que de raison !

J'ai donc décidé de m'inscrire à une formation d'un mois et demi qui me permettra d'obtenir le diplôme nécessaire pour exercer légalement le métier de réparatrice de cycles en France.
Cette formation débutera en juin (2016).

Quelques semaines après ma PMSMP, j'ai eu la bonne surprise de recevoir un appel des gérants de CityZenBike, qui me proposaient un CDD en temps partiel pour les aider à gérer l'augmentation du nombre de clients au magasin.
Je suis donc depuis début mars, et jusqu'à fin mai, en CDD dans cette petite boutique plus que sympa, en tant que conseillère/technicienne cycles.


J'ai toujours adoré récupéré des choses usées pour les réutiliser et/ou leur donner une seconde jeunesse (mes meubles ont été récupérés pour la plupart dans la rue, ma bibliothèque est faite de deux caisses de bois industrielles, la niche de mon chien est un ancien tonneau à vin, ...).

Et naturellement je me suis sentie coupable de jeter autant de pneus de vélos trop usés pour être utilisés. Surtout qu'aux alentours de Strasbourg il n'existe aucune filière de re-traitement ou valorisation des pneus -qu'ils proviennent d'une voiture ou d'un vélo-, du coup ils sont au mieux brûlés avec récupération d'énergie...

Je me suis donc demandée si je ne pouvais pas recycler d'une quelconque façon ces pneus.
Et j'ai réalisé mes prmières ceintures !

C'est un travail de longue haleine pour chaque ceinture (découpage du caoutchouc dur des pneus, lavage de la bande obtenue, redecoupage des bords pour obtenir quelque-chose de parfaitement droit, mesures, perçage de la ceinture avec une pince emporte-pièces, et enfin mise en place et fixation de la boucle), mais le résultat est génial (et solide) !

J'ai récemment aussi commencé à fabriquer des bracelets avec de vieilles chaînes de vélo trop usées pour être encore utilisées.
Et devant le succès grandissant que remportent ces deux produits, j'ai décidé de les vendre sur Internet, et me voici sur ce site (réalisé grâce à la base de Thelia que j'ai modifié, rendons à César ce qui est à César) !

La prochaine étape va être de vendre mes créations en boutiques à Strasbourg... Read Less
Member since: