UN VOYAGE DANS L'INTIME DU PHOTOGRAPHE

  • 76
  • 6
  • 0
  • Un voyage dans l’intime du photographe
     
    Jean-Pierre Grandjean présente ici une sélection de planches-contacts.
    Un voyage dans l’univers du créateur d’images, à la découverte d’une part de l’intime de l’artiste et de sa propre grammaire visuelle.
    La planche de contact est par définition, le cahier de croquis du photographe, la première base palpable et visuelle qui présente l’acte d’enregistrement des images sur du film négatif.
    C’est une succession de morceaux de temps, de petites histoires réalisées en
    argentique. Des suites d’images non manipulées, non retouchées, un cheminement bien loin de la technologie numérique de notre époque qui permet tout à presque tous.
    Par principe, une feuille de contact est un document personnel au photographe, qui reste caché pour le regard des autres, comme un secret qui lie le faiseur d’images à sa propre interprétation de créateur, de voyeur.
    En fait, c’est une suite de déclanchements avec parfois des bonheurs, des hésitations aussi et des ratages.
    Ce sont des fractions de secondes posées visuellement sur un tirage souvent grossier, sans fard et sans aucun artifice technique comme un journal de bord, tout y est écrit et montre la chronologie, la justesse d’un choix de diaphragmes, la qualité d’un cadrage et la distance que l’artiste a bien voulu fixer avec son sujet.
    Jean-Pierre Grandjean avec quelques-unes de ses planches de contacts rend hommage au travail argentique, qu’il aime appeler la vraie photographie.
     
    © Photographies et textes, Jean-Pierre Grandjean 2014
  • © Photographies et textes, Jean-Pierre Grandjean 2014