Add to Collection
About

About

scénographie a partir du livre de Georges Perec, la vie mode d'emploi.
Published:
Scénographie
Georges Perec
A partir du livre « la vie mode d’emploi » de Georges Perec, j’ai dû réaliser un module comprenant deux étages, qui permet de traduire trois chapitres du livre. J’ai inscrit sur le module quelques phrases du livre, qui m’ont paru importantes.
Vue de jour
Vue de nuit
Circulation
Pour la visite, les visiteurs commencent par le salon de Madame Beaumont puis montent l’escalier qui mène dans la chambre de bonne et pour finir les visiteurs arrivent dans les caves. En sortant les visiteurs pourront faire le tour du bâtiment pour aller voir l’arrière où se trouve une vitre qui permet de voir les mots éclairés du goufre.

Le chapitre Beaumont est la première pièce et la seule du rez-de-chaussée. J’ai essayé de me rapprocher au mieux de la description du texte. Le piano va du sol au plafond. C’est une pièce ludique car les visiteurs peuvent déplacer les pièces du puzzle.
L’escalier doit occuper une grande place dans un immeuble, c’est pour cela que j’ai choisi de l’agrandir visuellement en y installant des miroirs de la hauteur des murs, afin de donner une vision d’infini.
La chambre est occupée essentiellement par des livres. Ils sont entassés au sol pour rappeler que c’est une pièce de travail. J’ai voulu que cette chambre paraisse plus grande, avec un miroir qui occupe toute la superficie du mur où se trouve l’escalier.
Sur l’un des murs une phrase en lettres gothiques est retranscrite. La phrase est aussi en verre lumineux.
Dans le texte Georges Perec écrit en parlant de la cave des Gratiolet «ils gisent, par trois mètres de fond,», j’ai choisi de reprendre littéralement cette phrase en faisant un gouffre de mots lumineux. Les mots se trouvent dans le texte. Ce sont tous les objets que l’on peut apercevoir.
Dans la cave des Altamont, qui ressemble plus à un garde- manger qu’à une cave, des mots se suivent comme de la nourriture rangée sur les étagères. L’impression d’énorme garde- manger est accentuée par le miroir au fond qui le reproduit.