Sabaï, a documentary on Lao people (English § Français)
131
3
0
Add to Collection
About

About

A documentary about Lao culture Un documentaire sur la culture laotienne
Published:
“Tuned into everyday life”

Laos is one of the poorest countries in the world. Its five million inhabitants come from a multitude of ethnic backgrounds. Half the population is less than 25 years old, which represents a staggering demographic force and unrivalled potential for growth for a Lao society, which is only just starting to open itself up to the rest of the world (symbolised by the Friendship Bridge built in 1994 to join Laos to Thailand and therefore the western world) but without really freeing itself from the millstone of its ancestral traditions.
A 55 minute documentary covering a three month journey around an area within a 375 mile radius of Vientiane, the capital, and Luang Prabang, a UNESCO World Heritage Site due to its temples and the intact remains of the colonial years.
The three makers of this film effortlessly joined in with the daily life of the villagers and shared their incredible hospitality, at the same time forging strong ties with them.
It was a proximity that was never hampered by the presence of the programme-makers objectives, which have grasped with simplicity, trust and respect little-known slices of life, which are miles apart from the hustle and bustle of the western world.


En prise(s) avec le quotidien

Le laos est un des pays les plus pauvre de la planète.
Ses cinq millions d’habitants, répartis en une multitude d’ethnies, sont pour moitié âgés de moins de 25 ans, ce qui constitue une force démographique étourdissante et un potentiel de dynamisme sans équivalent pour une société Laotienne qui commence à peine à s’ouvrir au reste du monde (symbolisé par le pont de l’amitié, construit en 1994 et qui relie le Laos à la Thaïlande, et donc au monde occidental) mais sans s’affranchir réellement du lourd poids de ses traditions ancestrales.
Un docu de 55 minutes au cours d’un périple de trois mois, couvrant un périmètre de 600 Km de chaque côté de Vientiane, la capitale et de Luangprabang, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses temples et ses vestiges intacts des années de colonisation.
Les trois auteurs de ce film se sont intégrés facilement à la vie quotidienne de villageois dont ils ont partagé l’incroyable hospitalité et avec lesquels ils ont tissé des liens forts.
Une proximité jamais troublée par la présence des objectifs, qui ont saisi dans la simplicité, la confiance et le respect, des tranches de vie méconnues et tellement éloignées du tumulte occidental.