Identité La Sirène
4830
76
8
Add to Collection
About

About

Projet d'identité visuelle globale. Appel d'offre non remporté Les problématiques suivantes se sont imposées : Comment inscrire le lieu dans son… Read More
Projet d'identité visuelle globale. Appel d'offre non remporté Les problématiques suivantes se sont imposées : Comment inscrire le lieu dans son environnement ? Comment susciter une appropriation individuelle et collective ? Comment représenter graphiquement le son ? Et comment exprimer sous une forme statique, figée par le biais d’un logotype, la structure par nature éphémère et immatérielle de la musique ? Il nous a donc paru essentiel que ce logo soit en mouvement, que ce soit par des animations qui réagissent aux fréquences sonores du bâtiment, ou par des variations de forme sur le print. Client : XLR – La Sirène, La Rochelle Animations réalisées avec Raphaël Dupont. 2010 Read Less
Published:
Projet d'identité visuelle globale. Appel d'offre non remporté 
Les problématiques suivantes se sont imposées : Comment inscrire le lieu dans son environnement ? Comment susciter une appropriation individuelle et collective ? Comment représenter graphiquement le son ? Et comment exprimer sous une forme statique, figée par le biais d’un logotype, la structure par nature éphémère et immatérielle de la musique ? Il nous a donc paru essentiel que ce logo soit en mouvement, que ce soit par des animations qui réagissent aux fréquences sonores du bâtiment, ou par des variations de forme sur le print.
 
Client : XLR – La Sirène, La Rochelle
Animations réalisées avec Raphaël Dupont.
2010
Vibrations architecturales / piste 1
Le toit du bâtiment est immédiatement visible de l’extérieur et reconnaissable. Il évoque à première vue une voile de bateau tendue. Il s'agit ici de partir de sa forme initiale pour la moduler selon des vibrations sonores, de la même manière qu’une voile de bateau s’agite sous l’effet du vent. La variation de cette forme en 3D simplifiée, qui reste toujours identifiable par sa particularité graphique, suggère (outre la musique elle-même) un lieu en mouvement permanent, et dans lequel l'artistique est en mutation constante.
Pour appuyer cette notion de mouvement, l’activité même du bâtiment fera varier la forme du logotype dans
son application audiovisuelle (projections à l’intérieur ou/et à l’extérieur du bâtiment) par le biais d'un système de capteurs sonores installés dans les différents pôles du bâtiment (salles de diffusion et de répétition). Ainsi, chaque artiste diffusé ou en résidence s’appropriera le lieu en animant par sa musique l’identité visuelle de La Sirène.
L'idée globale est de faire vivre le logotype au rythme du lieu.
Cette approche architecturale permet également de signaler les pôles actifs du bâtiment par la mise en lumière (ou en couleur) d’une ou plusieurs parties du logotype.
La grille modulaire / piste 2
La grille permet d’illustrer la notion de rythme, essentielle dans l’univers musical ou architectural.
Elle permet de modulariser le graphisme de manière systématique et d'animer ainsi facilement chaque module composant le logotype de façon aléatoire. Car, comme dans la piste 1, ce logotype sera en interaction permanente avec la vie du lieu par le biais d'un système de capteurs sonores.
Ce logotype joue sur formes (les lettres l, a, s, i, e, e) et contre-formes (les lettres r, n), pour signifier créations en internes (résidences, concerts) et influences externes diverses (groupes, public). Ses formes simples rappellent par ailleurs les inscriptions au pochoir que l'on peut trouver sur les docks. Le code couleurs rappelle et accompagne le bâtiment.
Outre l’utilisation au sein du logotype même, cette grille peut également devenir un élément identitaire fort dans les compositions graphiques de le Sirène en permettant de structurer de manière homogène affiches, programmes, Flyer, web, papeterie...