Add to Collection
About

About

Cet album de six chansons, vous plonge dans un univers mélancolique avec ses sonorités accrocheuses. En trame de fond, sur une musique électro, u… Read More
Cet album de six chansons, vous plonge dans un univers mélancolique avec ses sonorités accrocheuses. En trame de fond, sur une musique électro, une voix douce vous fait voyager à travers ces chansons scénarisées. Les textes engagés vous dévoilent la nature profonde de cette âme d'artiste. À découvrir. This album is a universe, with melancholy sounds. In shading, on an electronic music, the are songs scripted, showcasing a voice as haunting angelic. The texts reveal to us, the profound nature of this soul of multidisciplinary artist. To discover... Good listening to everyone. Read Less
Published:
JE  NE  DORS  PAS  ENCORE

Paroles et musique : Hélène Scrive
Interprète : Hélène Scrive

Dans la brise d’automne
Le voile doucement se balance
Même si cela t’étonne
Je veux te faire une confidence

Viens si tu es disponible
Je laisse ouverte ma fenêtre
La nuit m’est si pénible
Et le jour tarde à naître

REFRAIN
Il est une heure moins le quart
Et je ne dors pas encore
Comme ils sont traîtres…                             
Et prometteurs ces doutes
Je crains de n’plus être                    
À la hauteur sans doute
J’attends… que tu viennes me voir                                     
J’attends… dépêche-toi entre chez-moi
Je ne dors pas encore

Je ne peux que te supplier
En ces minutes contradictoires
Tu ne vas pas m’oublier
Il me suffit seulement d’y croire

Même si tu es en retard 
Pour me prendre dans tes bras
De partout de nulle part
Je sais bien que tu viendras

REFRAIN

J’attends, j’attends, j’attends
Dépêche-toi entre chez-moi
Je ne dors pas encore…

J’attends, j’attends, j’attends
Je ne dors pas encore…
Je ne dors pas encore…

Arrangements : Stéphan Girard 



DANS L'OMBRE DES MOTS    


Paroles et musique : Hélène Scrive
Interprète et choriste soliste : Hélène Scrive

Ils restaient seuls dans leur tour d’ivoire
Emprisonnés avec le silence
Ils essayaient pourtant d’y voir
Dans les coins sombres de l’innocence

PRÉ-REFRAIN
Dans l’ombre des mots ils appréhendent
Leurs cauchemars infantiles
Qui les relient encore aux cendres
De ces abus toujours hostiles
Tout en disant ainsi soit-il

REFRAIN
Est-ce qu’ils peuvent aujourd’hui
Ces adultes qui fuient
Se libérer de leur chaîne
Est-ce qu’ils peuvent aujourd’hui
Se libérer de leur peine, toujours enfouit…

Ils devaient se montrer dociles
En oubliant de se défendre
La honte devenue leur domicile
La colère au cœur et au ventre

PRÉ-REFRAIN

REFRAIN

PONT MODULÉ
Aux souvenirs de leurs années tendres
Ils doivent briser peu à peu le fil
Et si pour eux les mains se tendent
Ils verront l’espoir qui se profile

REFRAIN MODULÉ

PONT PARLÉ 
Sous le maquillage…centaines de nuages
Menacent d’éclater
Courage et volonté… un heureux mariage
Pour simplement exister
Ainsi soit-il!

Arrangements : Stéphan Girard


SI  JE  POUVAIS          

Paroles : Hélène Scrive
Musique : Hélène Scrive - Stéphan Girard
Interprète et choriste soliste : Hélène Scrive


Je comprends le mot abandon
Sur leurs visages de vagabonds                      
Le banc du parc leur confident
Ils ont trop mal depuis longtemps

Leur sang doit souvent se glacer
Quand ils se sentent menacés                         
Ils préfèrent vivre librement
Emprisonnés par leurs tourments 

REFRAIN
Si je pouvais…
J’aimerais les voir mourir
Ces préjugés, dont l’existence…
Me désarme
Si je pouvais…
J’aimerais les voir sourire
Ces fleurs qui prennent leur distance…
Dans notre vallée de larmes, de larmes…
                   
Les jours deviennent leurs pires ennemis
Les nuits reviennent sans accalmie                 
L’amour qu’ils cherchent au fond d’une bière
Ne leur donne pas un cœur de pierre

Leur crainte est d’être poursuivit
Par le défi de toute une vie                            
Ils ne veulent plus y faire face
Encore moins trouver leur place

REFRAIN

De larmes…si je pouvais… j’aimerais…
J’aimerais, j’aimerais, j’aimerais…
Si je pouvais…j’aimerais…si je pouvais…


Arrangements : Stéphan Girard – Pierre Millette



LE MUR DU SILENCE


Paroles et musique: Hélène Scrive
Interprète et choriste soliste : Hélène Scrive


Chaque fois aussi soudain
Suspendus dans leurs souffles
Au bord d’un immense gouffre
Tout devient incertain
Le voile..., se déchire

                                 
PRÉ-REFRAIN
Comment briser le mur si dense
Caché par cette violence
Ne pas être aveugle…, sourd et muet
Quand la nuit, le jour ils sont inquiets!

REFRAIN
Accrochons-nous à l’espoir…
Que ces non-dits,
Cette peur qui engourdie!
Traversent le mur si dense…
Le mur du silence!
Accrochons-nous à l’espoir…
Que leurs cris,
Déchirant la nuit!
Résonnent aussi le jour…
Avant le compte à rebours!    
    
Quand plus rien ne s’arrête
Ils abandonnent la lutte
En moins de deux minutes
Leur corps devient inerte
Trop tard..., pour réagir

                                 
PRÉ-REFRAIN
Comment briser le mur si dense
Caché par cette violence
Ne pas être aveugle…, sourd et muet
Quand la nuit, le jour ils sont inquiets!

REFRAIN
Accrochons-nous à l’espoir…
Que ces non-dits,
Cette peur qui engourdie!
Traversent le mur si dense…
Le mur du silence!
Accrochons-nous à l’espoir…
Que leurs cris,
Déchirant la nuit!
Résonnent aussi le jour…
Avant le compte à rebours!    

Comme ils me font peur…
Comme ils me font peur

                                         
Arrangements : Stéphan Girard

C’EST À TOI QUE JE PENSE


Paroles et musique : Hélène Scrive
Interprète et choriste soliste : Hélène Scrive


Je voulais te dire…, que je n’ai pas su
Arrêter le temps…, qui ne cessait de fuir
En laissant des traces, sur ton visage
J’ai bien essayé…, autant comme autant

Sans même t’avertir…, c’est vrai que je l’ai pris
Pour confident…, et pour le séduire
Je lui ai parlé de toi..., qui avançait en âge...
Mais ça n’a rien donné, pourtant
Même si j’ai essayé…, crois-moi!


PONT
J’aurais tellement aimé…
Que ce soir comme avant…


REFRAIN
C’est à toi que je pense
Lorsque je traverse le chemin
Celui de mon enfance
Quand tu me donnais la main
Aujourd’hui malgré ton absence
J’imagine mes lendemains
Et j’espère ta présence…, en vain


Ce jour de septembre…, comme je m’en souviens 
L’odeur de la Terre…, quand il va pleuvoir
Nous étions tous là, pour te rendre hommage
Et je me sentais…
Combien solitaire !


REFRAIN
C’est à toi que je pense
Lorsque je traverse le chemin
Celui de mon enfance
Quand tu me donnais la main
Aujourd’hui malgré ton absence
J’imagine mes lendemains
Et j’espère ta présence…, en vain

En vain, en vain…

Arrangements : Stéphan Girard-Pierre Millette 

ÂME D’ARTISTE      


Paroles : Hélène Scrive 
Musique : Hélène Scrive - Stéphan Girard

             
Vois-tu, je suis femme de passion 
Et j’aime décrire toutes mes émotions
L’amour pour moi c’est de les partager
Ensuite, mon cœur devient tellement léger

Écoute pleurer notre vallée de larmes
Mon désir c’est d’apaiser les âmes
J’adore surtout peindre des champs de fleurs
Pour faire renaître les plus belles couleurs

REFRAIN
Dans mes yeux brille une flamme
Qui me redonne la vie                                
Et au fond de mon âme
Je suis une artiste de la vie
De la vie…

Vois-tu comment l’envie d’écrire me hante
Ces mots me libèrent puis ils m’enchantent
Pour moi, c’est la meilleure des façons
De les confier dans toutes mes chansons

Âme solitaire sur cette longue avenue
Pour moi, l’avenir est une source inconnue
Sur mon chemin qui est souvent glacé
Le soleil habite toujours dans mes pensées

PONT PARLÉ
Être artiste, c’est éternel…et sans compromis 

REFRAIN
Dans mes yeux brille une flamme
Qui me redonne la vie                                
Et au fond de mon âme
Je suis une artiste de la vie
De la vie…
De la vie…

Arrangements : Stéphan Girard-Pierre Millette