Add to Collection
About

About

La nouvelle série de Sébastien Vincent, Animal Kingdom, pose la question du rapport de l’animal à l’homme.La figure de l'animal sauvage dans notr… Read More
La nouvelle série de Sébastien Vincent, Animal Kingdom, pose la question du rapport de l’animal à l’homme.La figure de l'animal sauvage dans notre société a disparu. Après des siècles de domestication, elle a définitivement quitté notre horizon. L'esprit de la forêt, les mythologies d'antan ne sont plus qu'un lointain folklore. Dans la série Animal Kingdom, l'humanité a disparu, les lumières de la ville et ses bâtisses sont les derniers vestiges de sa présence. Dans ce no man's land la nature reprend ses droits et réinvestit ces lieux pour en faire son domaine. La biche de l'ascenseur, tel le lapin blanc d'Alice, nous invite à la suivre. Il nous faut accepter de passer de l'autre côté du miroir pour mieux questionner notre propre monde. Métaphore de notre condition, cette série porte un regard interrogateur sur l'être humain et notre rapport à la nature. Libéré de son instinct, la "bête" devient alter ego de l'homme, à la fois reflet et révélateur de notre humanité. Dans la mythologie japonaise, le Kitsune, dieu renard facétieux et bienveillant observe les humains. Animal Kingdom perpétue la tradition des mythes et contes, la figure animale tantôt menaçante, tantôt indifférente, réintroduit magie mystique et poésie dans cet univers de béton. Read Less
Published:
Px3 - Prix de la photographie Paris 2012

PX3 2012 COMPETITION

 
Award: First Prize

Sebastien Vincent
"Animal Kingdom"
 
Category: 
Fine Art 
www.px3.fr
La nouvelle série deSébastien Vincent, Animal Kingdom, pose la question du rapport de l’animal à l’homme.La figure de l'animalsauvage dans notre société a disparu. Après des siècles de domestication, ellea définitivement quitté notre horizon. L'esprit de la forêt, les mythologiesd'antan ne sont plus qu'un lointain folklore.

Dans la série AnimalKingdom, l'humanité a disparu, les lumières de la ville et ses bâtisses sontles derniers vestiges de sa présence. Dans ce no man's land la nature reprendses droits et réinvestit ces lieux pour en faire son domaine. La biche del'ascenseur, tel le lapin blanc d'Alice, nous invite à la suivre. Il nous fautaccepter de passer de l'autre côté du miroir pour mieux questionner notrepropre monde.

Métaphore de notrecondition, cette série porte un regard interrogateur sur l'être humain et notrerapport à la nature. Libéré de son instinct, la "bête" devient alterego de l'homme, à la fois reflet et révélateur de notre humanité.

Dans la mythologie japonaise, le Kitsune, dieu renardfacétieux et bienveillant observe les humains. Animal Kingdom perpétue latradition des mythes et contes, la figure animale tantôt menaçante, tantôtindifférente, réintroduit magie mystique et poésie dans cet univers de béton.