Lumière sur Roger Pradier®

Roger Pradier sort de l’ombre

Roger Pradier®, est l’une de ces entreprises dont la perfection d’exécution et la longévité assurent la renommée d‘un très prisé savoir-faire « à la Française ». Depuis plus de 100 ans, la société produit des éclairages extérieur, et Tristan De Witte est le nouveau propriétaire de cette très belle marque, leader sur son marché. À son arrivée, et sur la recommandation d’Antoine Ricardou (be-poles), il nous en a confié le rebranding. La feuille de route : traduire la french touch et l’excellence de Roger Pradier®, afin d’accompagner ses fortes ambitions d’ouverture à l’international.
Dans l’univers des luminaires d’extérieur, Roger Pradier® occupe une place toute particulière : celle de leader. Ce succès, l’entreprise le doit à son exceptionnel savoir-faire, mais aussi à la qualité des matériaux utilisés, à ses finitions extrêmement exigeantes, et à sa capacité à innover dans la tradition.
Jusqu’à son rachat par Tristan De Witte, la marque est surtout reconnue par le milieu professionnel. Elle est confidentielle et pourtant tout le monde la connaît : du Mont Saint-Michel au Château de Chambord, nous avons tous été éclairé par Roger Pradier®.
Tristan souhaite élargir l’audience de l’entreprise, et l’amener – aussi – chez les particuliers. Tout l’objet du travail qui nous est confié est donc de remédier à cet anonymat avec un travail de refonte global de la marque, à destination d’une ouverture au grand public. Notre réflexion de départ sur ce positionnement nouveau s’est notamment nourrie de l’envie des consommateurs pour du design et de la couleur, qui commencent à s’inviter dans tous les jardins, comme le démontre le succès toujours grandissant d’une marque comme Fermob, bien Française elle aussi.
Pour comprendre l’entreprise, son histoire et ses valeurs, nous sommes tout d’abord allé à la rencontre des hommes et des femmes de l’usine Roger Pradier, implantée depuis les années 60 près de Châteauroux. Nous avons produit un reportage photo dès cette première journée, à la fois base de travail et trace mémorielle.
Ce que nous avons vu, c’est une entreprise riche de ce prestige typiquement Français, usant d’un savoir-faire inégalable, et qui allait être emmenée vers un nouveau chapitre par le jeune entrepreneur désormais à sa tête.
Nous avons alors décidé de nourrir notre travail du patrimoine de l’entreprise, et d’ainsi dire l’avenir sans créer de ligne de rupture : nous avons donc travaillé le monogramme existant (dessiné de prime abord par les talentueux  Ich&Kar) vers une nouvelle typo, toute en rondeur. Cela a appelé un travail de rééquilibrage du signe, afin de rendre l’ensemble plus stable, et de signer… Roger Pradier® ! Nous avons élu la Spectral, au nom évocateur comme la parfaite typographie accompagnatrice. Et de là, nous avons articulé une charte graphique très riche en déclinaisons.
Une étroite collaboration avec Stéphane Joyeux, le designer de la marque, nous a amené à proposer que le logotype soit dessiné dans une version lisible pour le  marquage industriel de la signature des lampes métalliques, enjeu capital du rebranding. Nous avons longuement étudié sa direction artistique, très intuitive et engagée, pour finalement élire un rouge, le Ral 3020 utilisé pour le poudrage des luminaires, comme couleur iconique de la marque. Les designs s’en sont trouvés radicalement sublimés.
Pour le travail sur la papeterie, nous avons profité de l’apport de l’architecte d’intérieure, Laetitia De Witte : elle nous a fait découvrir le très subtil papier Ga File blue jean, édité chez Takeo Paper. Ce papier japonais au très délicat bleu gris, sensible au toucher, apporte une identité et un équilibre parfait à l’ensemble de la charte papier. 
Nous avons élu, en contraste, un très simple carton gris de chez Letourneur pour la fabrication des packagings.
Enfin, pour légender toujours l’excellence, l’ingéniosité et l’expertise de la marque sur un marché international, nous avons suggéré une signature simple, à l’efficace sobriété en anglais : Outdoor Lighting.
C’est ainsi non seulement tout le packaging des luminaires qui a été revu , mais aussi tous les éléments, allant des factures proforma, aux étiquettes et hashtags en passant par les cartons et la papeterie, qui ont tous été revisités avec des matériaux choisi avec soin. Grbg.

Un grand merci à Tristan De Witte, Laetitia De Witte, Stéphane Joyeux et Antoine Ricardou (Be-poles).



Cession de travail dans les bureaux R&D de Châteauroux avec Tristan De Witte et Stéphane Joyeux, le designer de la marque.



Stéphane Joyeux, creative design manager. Son art du design naît à la fois d’une intuition très personnelle et de technique, enrichies notamment par ses collaborations avec Matali Crasset, Patrick Norguet, Philippe Nigro, Cédric Ragot, Benjamin Graindorge, Normal Studio …. Et c’est avec une inlassable passion que Stéphane aborde chacune de ses réalisations pour la marque : son savoir-faire et son talent ont valu à l’un de ses luminaires produits pour la maison Roger Pradier d’être primé par le VIA en 2015.


Pour connaître intimement quelqu’un, parfois le plus simple est d’être invité chez lui. Nous rendre dans l’usine de Châteauroux dès le tout début de notre mission nous a permis d’ajuster très rapidement notre travail à la réalité du site et de l’entreprise.



CREDITS
Client: Roger Pradier® 
Brand design: Le Goff & Gabarra
Texte : Vanessa Chahen
Photographie usine et bureau Roger Pradier® : © Camille Gabarra
Photographie luminaire : © Arnaud Childéric - Kalice photographies
Photographie marine : © Roger Pradier®

Lumière sur Roger Pradier®
6
58
0
Published:

Lumière sur Roger Pradier®

Roger Pradier®, est l’une de ces entreprises dont la perfection d’exécution et la longévité assurent la renommée d‘un très prisé savoir-faire « à Read More
6
58
0
Published:

Tools