Design graphique et empathie
2019


Design graphique & empathie
COMMENT EST-CE QUE JE CRÉE AVEC L'AUTRE ?


RECHERCHE ET ÉDITION

[FR]  Je m'appelle Romain Diant et je suis designer graphique depuis 2005. De part mon expérience, j’ai pu constater au gré des projets et des rencontres qu’une commande de design graphique se déroule en suivant un processus bien particulier, et ce malgré le fait qu'il y ait autant de méthodes que de designers et que la façon de créer se réinvente et se questionne sans cesse au fil des projets. Une commande respecte différentes étapes récurrentes qu’il convient de suivre pour le bon déroulement de la mission, de la première conversation avec la prise de brief jusqu'à la livraison de la solution. Ces étapes sont mûrement réfléchies, pensées et il en ressort malgré tout, que certaines d’entre-elles sont parfois difficilement perceptibles et compréhensibles aussi bien pour moi que pour le commanditaire.

Dès lors que cela est possible, les projets que je mène débutent par une première phase de conversation qui consiste à rencontrer physiquement le commanditaire. Bien que ce soit une étape que je mets en œuvre depuis fort longtemps, c'est uniquement depuis 2015 que j’ai pu en saisir la complexité et constater que son influence est grande sur mon processus de création, et plus globalement sur le résultat des projets. C’est précisément sur cette phase préliminaire que je m’arrête dans le cadre de cette recherche, celle durant laquelle je vais établir un premier lien avec le commanditaire, celle qui fait naître en moi de nombreuses interrogations et me permet ensuite de créer.




[EN]  My name is Romain Diant and I have been a graphic designer since 2005. Thanks to my experience and through projects and encounters, I've observed that a graphic design commission follows a very particular process, despite the fact that there are as many methods as there are designers and that the creative method is constantly being reinvented and questioned as projects progress. From the first conversation and getting the brief to the final delivery, a project follows various repetitive steps that should be followed for the mission to run smoothly. Althought being carefully thought out, it appears that some of these steps are sometimes difficult to perceive and understand both for me and the client.

Whenever possible, I start my projects by meeting the client physically. Although I've applied this first step for a very long time, I started to understand back in 2015, that this is a crucial step, one that will have great influence on my creative process and on the outcome of a project. The exchanges with the sponsor and the questions raised become a project guiding stage that helps me to get creative. It is precisely on this first stage that my master thesis is focusing.





Questionnement(s)


[FR]  Cette phase me questionne sur mon comportement, ma posture, mon attitude et sur ce qui peut se dérouler durant cette première rencontre, que ce soit perceptible ou non. C’est une phase que j’appréhende particulièrement car elle ne se prépare pas de façon classique et cartésienne. Aussi, elle aura une incidence concrète sur le projet et la façon dont il sera rythmé. Telle une aventure découpée en plusieurs épisodes, il est impossible de savoir à l’avance comment va se dérouler la rencontre et la suite de la mission. Émerge alors en moi l’une de mes principales préoccupations, celle de la relation avec autrui, celle de l’empathie.

Comment l’empathie me permet de créer avec l’autre ? À quel(s) moment(s) du projet apparaît l'empathie ? Créer avec autrui consiste t'il à perdre mon identité ? Faut-il choisir l'autre pour mieux se comprendre ? Quand démarre la phase de création ? J’explore les enjeux qui se présentent à moi durant les phases de création, de la première conversation à la livraison du projet, j'interroge la spécificité de la notion d'empathie, je tente de définir le rôle que je tiens vis-à-vis de l’autre puis de mettre en lumière la méthodologie que j'applique dans le but de mieux répondre aux attentes du commanditaire.



[EN]  This first step in the course of a project causes me to analyse my behaviour, my approach, my attitude and the several things that are likely to happen when first meeting the client, whether they are perceptible or not. That's one of the steps I fear the most, being one that I can't prepare for in a classical and Cartesian way. This first stage will have a concrete impact on the project and the way it will be punctuated. Like an adventure that is divided into several episodes, it is impossible to know beforehand how the meeting and the rest of the mission will unfold. One of my main concerns thus emerges in me, that of relationships with others, that of empathy.

How does empathy allow me to create with the other? At what point(s) in the project does empathy appear? Do I lose my identity when I create with others? Should we choose the other to better understand oneself? When does the creation step start? These questions make me explore the issues that arise during the creative stages, from the first conversation to the delivery of the project. I will thus question the notion of empathy and I will try to define the role I hold towards the other. I also shine a spotlight on the methodology I apply to better meet the expectations of the client.






Conclusion
[FR]  En questionnant ma pratique, et notamment en étudiant la façon dont je crée avec l'autre, je constate que l'empathie est finalement l'arbre qui cache la forêt. Sans empathie, je ne peux actionner les autres attributs qui me caractérisent et prennent part dans mon processus de création, dont la sensibilité, la proximité, la recherche, la poétisation ou l'émerveillement. L'empathie est la clé de voûte de chacun de mes projets, elle est aussi et surtout ma façon d'être avec autrui et le monde qui m'entoure. Elle rythme ma vie, elle rythme le projet. Elle apparaît lors de la première rencontre avec le commanditaire pour me permettre d'obtenir toutes les informations disponibles, puis revient lors de la seconde conversation pour questionner à nouveau le projet et introduire les recherches, elle refait son apparition et se partage lors de la présentation visuelle et de la mise en scène des solutions et conclut enfin le projet lors de sa publication et de son autonomisation dans l'espace commun invitant autrui à l'échange et au dialogue.

Ce travail de recherche m'a permis de comprendre, de mettre au jour puis de démontrer que l'acte de création apparaît bien en amont de la création visuelle, tel que peut l'entendre un commanditaire. La création s'inscrit dès la première rencontre, lorsque je converse avec le commanditaire, lorsque je prends des notes dans mon carnet, que j'observe, perçois et ressent l'environnement dans lequel je me situe, et parfois même, plus en amont lorsque nous nous choisissons mutuellement. Le projet est un long parcours semé de rebondissements. Les imprévus et autres péripéties deviennent les ingrédients qui enrichissent le projet et par là même nourrissent mon inspiration et par conséquent les projets à venir. En somme, je constate que l'objet recherché à travers mes interventions est cette capacité à définir qui je suis, ce que je veux construire et partager, pour moi, pour ma famille, pour le monde de demain. En répondant à la question de "comment est-ce que je crée avec l'autre ?" je rend compte de ma façon de faire, mais également de ma façon d'être. Je rends compte de qui je suis, et de comment j'essaie de me trouver moi-même.



[EN]  By questioning my practice and studying the way I create with the other, I've noticed that empathy is the tree that hides the forest. Without empathy, I cannot use the other attributes that characterize me and that play a role in my creative process, such as sensitivity, proximity, research, poetry or wonderment. Empathy is the cornerstone of all my projects, and above all it's characterizing me in my dealings with others and the world around me. It punctuates my life and my projects. Empathy appears during the first encounter with the customer and it allows me to get all the available informations. It is present during the second conversation, when I question the project again and introduce the research. It appears again and is shared during the visual presentation, when the solutions are shown, and it concludes the project when it is revealed in the common space inviting others to exchange and dialogue.

This thesis has allowed me to understand, uncover and demonstrate that the creative act appears well before the actual visual creation, as it may me understood by a customer. It is part of the first meeting, when I talk to the client, when I take notes in my notebook, when I observe, perceive and get a feel for the environment in which I am, and sometimes even further upstream when I choose the customer and he chooses me. The project is a long journey full of unexpected twists that become the ingredients that enrich the project and feed my inspiration and thus the projects to come. Put simply, I realize that the goal sought out in my work is to be able to define who I am, what I want to design and share, for myself, for my family and for tomorrow's world. By answering the question "how do I create with the other?" I give an account of my way of doing things, but also of my way of being. I account for who I am, and how I try to find myself.






PROJECT DETAILS
research and GRAPHIC DESIGN: ROMAIN DIANT
PAPERS: FEDRIGONI SPLENDORLUX METAL MIROR, ARCOPRINT 1 E.W.
BOOKBINDING: JEAN-MARC MAUGER
Photography: LAURENT PICCOLILLO
SPECIAL THANKS TO: ÉMILIE diant, SAMUEL roger, xavière ollier

Merci de votre attention !
Thanks for watching !


More on www.asenso.fr
Follow us on Instagram


Design graphique et empathie
7
80
0
Published:

Design graphique et empathie

À travers ce mémoire de recherche, je me questionne sur mon comportement et ma posture et sur ce qui peut se dérouler durant la première rencontr Read More
7
80
0
Published:

Tools