No Reverse



NO REVERSE
Amnesty International


Spot pour Amnesty International sur la protection des données personnelles sur internet. 
Le thème abordé est la sécurité citoyenne en France. 

La collecte de données prennant de plus en plus de place dans nos vies et pouvant aller jusqu’à enlever tout imprévus de nos quotidiens, nous imaginons un contexte fictif se déroulant dans un futur proche ou après des événements terroristes récurrents, les citoyens français ont votés une loi en référendum consistant à prévenir tout actes pouvant nuire à la sécurité nationale.

La problématique : 
« Imaginez si toute vos journées étaient programmées à l’avance pour le bien de la sécurité? »






Afin de symboliser l’impression d’enfermement et d’aliénation de la protagoniste nous allons faire un travail d’étalonnage avec une musique crescendo. Au commencement nous tournons avec des cadrages et une lumière sobre. Au fil du scénario les cadrages vont devenir de plus en plus étranges afin de symboliser et de faire ressentir une saturation face à cette situation. La caméra n’est plus parallèle au sol mais légèrement débullée pour renforcer le côté intrusif. 

Les jeux de lumières et de reflets (néons, reflets, buées...) s’intensifient également, reflets bleu sur le protagoniste pour symboliser le côté numérique et contraster avec les plans et la musique devenant oppressant. Les plans récurrents sur les yeux permettent de souligner le fait que Julie n’est pas seule avec le reflet de son âme mais bien surveiller constamment à ses dépends et ne peut avoir une intimité personnelle. Les jeux de reflets et de lumières vont donner une dimension étrange au spot caractérisant le rêve et l’oppression subit par le protagoniste.

La bande son grave et lourde appuie cette sensation d’enfermement par le biais de bruits blanc dans le rêve et l’impuissance face à cette situation. La bande sonore de « enter the void » nous sert de référence.

Enfin, nous souhaitons également faire une distinction marquée entre le rêve et la réalité afin que le spectateur comprenne immédiatement quand Julie va se réveiller.
Pour le ton de l’hologramme, Alex aura une voix monotone et froide pour appuyer le côté robotique cependant, son discours intègre des notes d’humours.
Pour les décors, l’action se déroulant dans le futur nous allons filmer dans des lieux sobre et blanc pour ne pas créer d’anachronismes. Pour les costumes, pour les même raison nous restons assez basique ce sont les accessoires qui vont ajouter un côté futuriste.
Pour l’hologramme nous faisons de l’intégration sur des surfaces planes (écrans, murs, vitres, affiches, miroirs etc) sur fond vert en tracking sur nos rushs afin de rendre un effet holographique.




No Reverse
2
116
0
Published:
Multiple Owners
Elsa Guinoiseau