user's avatar
La Fabrique de quartier // Projet de diplôme
La Fabrique de quartier
Projet de fin d'études (2017), Master Design Globel Recherche et Innovation, spécialité design graphique


Penser un nouvel espace d’enquête, qui prend la forme d’un outil de récoltes de paroles urbaines, placé dans l’espace public et à destination de ses habitants. La Fabrique de Quartier est un dispositif participatif qui propose aux habitants d’un quartier de questionner et re-penser leur quotidien au sein du quartier, à l’aide d’outils visuels et graphiques à manipuler. Cette installation se positionne comme « un établi urbain » et collectif, qui invite à écrire, déplacer, pointer plusieurs objets faisant référence au quartier. C’est une petite fabrique à taille humaine, que chacun est libre de s’approprier à sa manière, et qui offre la possibilité aux habitants du quartier de devenir des penseurs-bricoleurs-impliqués autant qu’ils le souhaitent.

Ce dispositif pourrait être proposé à des sociologues comme un outil d’enquête lors de chantiers urbains, dans une démarche participative et qui implique l’habitant dans la transformation de son espace quotidien. Il permet de créer un point de rencontre, où les acteurs d’un quartier auraient la possibilité de partager des ressentis, des envies, des idées, des rêves.

Module n°1 : tour d’horizon
1 - un panneau perforé avec map du quartier // 2 - boîte à chevilles // 3 - boîte à scotch
« Il ressemble à quoi mon quartier ? » 
Module n°3 : avis graphiques
1 - boîte/tube avec billes // « Mon quartier je l’aime comment ? » 
Module n°2 : tri collectif
1 - un panneau avec crochets et cartes // 2 - boîte aux lettres trois entrées // 3 - tablette pour écrire
« Pourquoi je l’aime, et pourquoi je ne l’aime pas »
Module n°4 : lettres ouvertes
1 - panneaux avec papiers différents // 2 - boîte aux lettres une entrée
« Qu’est-ce que j’aimerai dire à mon quartier ? »

Module n°5 : manuel d’initiation
1 - livre fixé sur tablette // 2 - tablette avec espace pour écrire
« Qu’est-ce que l’on peut s’échanger dans mon quartier ? »
La Fabrique de Quartier prend place dans l’espace public, pour une durée plus ou moins longue, et s’adapte à son environnement, en proposant des interactions avec les passants volontaires. Autonome, elle récolte des « données », sous forme de mots, d’images, d’empreintes, qui créent un paysage visuel et verbal du quartier et de ses habitants. Ici, au Pont du Las, elle interroge les habitants sur leurs espaces de vie, leurs ressentis vis-à-vis du territoire, en faisant se rencontrer des individus autour de possibles communs. Elle crée un point de rencontre, où l’on peut s’arrêter, se questionner, discuter, participer ou simplement regarder, peu importe d’où l’on vient ou qui l’on est.


La Fabrique invite les habitants à être acteurs de leur quotidien et à penser leur manière d’habiter l’espace en développant la réflexion ou l’imaginaire de manière poétique. Sur la durée de l’installation, le dispositif peut permettre de sonder les ressentis, les envies ou les idées des habitants du quartier. En se rattachant à d’autres structures qui oeuvrent dans la redynamisation du quartier (associations, designers, urbanistes, etc.), la récolte de paroles sert de point de départ à de possibles projets, quelle que soit leur ampleur, qui seront issus d’une envie et d’une démarche collective, propre au territoire.
La Fabrique de quartier // Projet de diplôme
129
1.5k
3
Published:

La Fabrique de quartier // Projet de diplôme

129
1.5k
3
Published: