La maladi de la continuité

Aux grandes âmes, grandes œuvres dit-ont, pendant la deuxième république il s’est réalisé tout un calepin
de projet en termes de construction ; çà et là se sont élevés qui un stade, qui un grand marché, qui un
grand pont à l’utilité publique.
Cependant il ne suffit pas de disposer ces infrastructures pour des hommes non construits. Le mieux à faire
est d’investir dans l’homme, c’est à dire le construire. Ce qui signifie lui doter de matières en termes du
civisme et de la morale, de sorte qu’il acquiert de connaissances sur la gestion de son être et de ses espaces
les plus immédiats par ricochet et les plus étendus.
 C’est comme cela qu’il peut être associé à tout projet de construction avec certitude de promouvoir la
conservation de ces réalisations en long terme.
Le cas de la pagode hier bijoux en moins de deux décennie ce carrément une ruine, ratant ainsi l’occasion
d’être un patrimoine de fierté antinationale, loin donc de nous le génie de la continuité.
 
pagode N'sele
1
7
0
Published:

pagode N'sele

1
7
0
Published: