Incrédule, hagard, comme à travers une vitre humide, je vois cet avion s’éloigner, un souvenir vif, piquant, la toute dernière fulgurance cohérente de ma vie …
Je me déplace à grande vitesse, fuyant ceux qui m’aiment, le ciel semble s’assombrir ou bien est-ce la terre qui irradie ?
Défilent les villes. Grises, sales, dépressives. Dans ma fuite je laisse un témoin, sans doute mon âme d’enfant, mon innocence
Cette lumière me torture mais je me sens étrangement vivant, est-ce un rêve ? Une illusion ?
On me retient, on m’empêche de sombrer, je dois avancer, oublier le passé, me défier, me surprendre, les images se brouillent …
J’ai déjà vu cet arbre hein ? Je perds le fil. S’accrocher à quelque chose, à quelqu’un. L’angoisse à nouveau …
Stop ! La croisée des chemins, qui  suis-je vraiment ? Où veulent-ils m’enfermer ? Se révolter, pleurer sa colère, rassembler sa haine.
La neige … le bout de la route ? Possible … il n’y a rien pour moi ici.
Fuir, vite, ne pas se retourner,  je ne connais pas cette route, a-t-on vraiment le choix ? Ne plus aimer
Cet arbre encore, mauvais présage, la nuit tombe ?  Ou suis-je en train de sombrer dans la folie …
Que se passe t’il … comment suis-je arrivé là ? L’avion fait demi- tour, non, c’est un oiseau, un corbeau. A travers mes larmes je te rejoins, amour.
Errances
3
23
0
Published:

Errances

Errance est la lente dérive d'un esprit torturé et rongé par ses émotions
3
23
0
Published:

Creative Fields