• Add to Collection
  • Tools Used
  • About

    About

    "La Gargouille" is a Grotesk/Gothic typeface. It's a personal project about how to mix different styles of two distant century. La Gargouille es… Read More
    "La Gargouille" is a Grotesk/Gothic typeface. It's a personal project about how to mix different styles of two distant century. La Gargouille est un projet personnel de micro-typographie (création de caractères). La notion principale est le mélange des styles à travers deux époques très éloignées afin d'obtenir un résultat Linéal/Gtohique. Read Less
    Published:
La gargouille est un projet de dessin de caractère basé autour des formes de l'architecture Gothique. Par ailleurs, elle se démarque des polices dites "Gothiques" de par son appartenance à la famille des linéales condensées. Lors de ce projet, je tente d'accorder autant d'importance aux dessins des lettres qu'à l'ambiance retranscrite à travers elles. Dans le cadre de mes études, il m'a été demandé d'en réaliser le spécimen que je présente ici.
Le style Gothique entretient un lien direct avec la religion. Autrefois, la religion faisait partie intégrante de notre société : nous pouvions parler d’une politique religieuse dans laquelle  le clergé et la politique étaient quasiment indissociables. Aujourd’hui, la religion (particulièrement la religion chrétienne) ne régit plus les règles de notre société occidentale. L’obscurantisme des siècles passés a été balayé par les nouvelles inventions ce qui a eu pour effet de transformer les mentalités. 
Notre époque a estompé le poids de la religion sur notre société occidentale, la gargouille est un symbole de cette évolution. La linéale étant symbole moderniste, je tente ici d'extraire l'essence d'une police de caractère gothique pour la transposer au sein de notre période contemporaine. C’est une linéale gothique. Une écriture gothique lissée, retravaillée par le temps et l’évolution de notre société et de ses mentalités. 
Projet en cours, police disponible en téléchargement libre d'ici quelques temps.
Merci!