/ Ce monument vidéo s’intéresse à l’effacement des femmes de l’histoire collective, en s’appuyant sur une nouvelle sélection faite parmi les 1038 noms qui composent l’installation The Dinner Party (1974-79) de l’artiste Judy Chicago. Les 827 retenues s’affichent à l’écran alors qu’une voix de synthèse énonce des verbes transitifs, employés pour qualifier le fait majeur que chacune a accomplie. Ce cénotaphe cherche ainsi à légitimer le mérite de ces femmes historiques, tout en évoquant le rejet de ces mêmes femmes de la mémoire universelle par un fondu rapide entre elles.

// This video monument deals with the erasure of women from the collective history, using a new selection from the 1038 names that compose the installation of The Dinner Party (1974-79) by the artist Judy Chicago. The selected 827 stream on the screen while a synthesized voice enunciate transitive verbs, employed to characterize the major fact that each fulfilled. This cenotaph seeks to legitimize the merit of these historical women, while evoking the rejection of these same women of the universal memory by a rapid scrolling between them.