http://negatifplus.com/photobook/edit/ympbh4a6
Dia Americano/Jour Americain/Americain Day.
JourAméricain.
La « nuitaméricaine » est un procédé bien connu dans le cinéma, il consiste àfilmer le jour en faisant croire que c’est la nuit. Ces images ont souvent une aura d’étrangeté, elles donnentune ambiance peu réaliste, le trucage reste très apparent.
Sur cette quinzaine de photos prises pour la plus part dans la nuit, je cherche à reproduire l’aura que j’ai trouvé dans les nuits équatoriales en campagne où dans la jungle amazonienne, avec ou sans lune.
Nuits sans lune
Elles sont profondément noires, avec une voûte céleste cristalline qui vous plonge dans les profondeurs de la voie lactée, une pluie d’étoiles qui vous rappelle qu’on est en train de voyager sur un caillou de terre, flottant quelque part dansl’univers.
Ces nuits rappellent l’amplitude infinie de l’espace qui vous renvoie à des questions comme ; l’éphémère de la vie sur terre. Le temps et la forme de l’univers. C’est peut-être cette sensation d’infini qui a poussé les hommes depuis le temps de cavernes à se poser des questions sur leur existence, et l’existence de la vie ailleurs.
C’est par l’observation minutieuse de ses cycles célestes que l’astronomie est née et parconséquent les mathématiques, les sciences.
Exprimer ce point de départ en commun qui relie toues les civilisations et du quel on n’a pas vraiment bougé, c’est l’un des intérêts de ces photos.
 
Nuits de pleine lune.
De l’autre côte du cycle lunaire il y a des nuits de pleine lune avec une intensité lumineuse et d’une splendeur incroyable. Elles vous permettent de voir et marcher dans la foret comme en plein jour. C’est sont des jours étoiles, à l’inverse de la nuit américaine comme si on filmait la nuit pour faire croire que c’est le jour, on peut les appeler les« jours américains ». Sauf que pour le cinéma c’est impossible de capter cette atmosphère à 24 images par seconde.
Dans ce« Jour Américain » l’Amérique, est prise comme un continent, et non comme un seul pays. Un continent où des peuples autochtones avaient des observatoires astronomiques très précis. Avant que d’autres hommes débarquenten suivant un chemin tracé dans ces mêmes étoiles.
C’est dans l’obscurité de la nuit qu’on discerne le mieux la lumière, qu’on peut l’étudier, la laisser nous surprendre, venant de partout alors qu’on l’imagine unidirectionnel. Dans ces nuits de pleine lune la lumière a cette capacité de flotter dans l’espace, de remplir tout l’extérieur et rester là, invisible autour de nous, comme nous regardant. On ne se sens jamais seul dans ces nuits au milieu de la forêt. 
 
Emanuel Rojas.
Barco Tienda en La chorrera. Se puede encontrar entre otros: mosquiteros, hamacas, zapatos, dulces, arroz, chocolate, panela, medicamentos, herramientas, cerveza y golocinas 
Bateau Epicerie à La chorrera. On peut trouver: mousticaires, hamacs, bombons, riz, chocolat, sucre, medecines, outils, bière et amuse-gueules.
Barrancominas bajo la via lactea.
Barrancominas sous la voie lactée.
Barrancominas under milky way galaxy. 
La via lactea sobre La Villa
La voie Lactée sur La Villa
The milky way galaxy over La Villa
Moriches bajo la luna.
Palmiers de moriches dans la brume.
Moriche palms in the nigthbreak.
Puerto de San Francisco, fuera del tiempo
Port de Saint Francisco, hors du temps
San Francisco port, out of time.
La noche nace sobre el un brazo del rio Amazonas.
Naisance de la nuit sur un bras du fleuve Amazonas
Night Bird over Amazonas river.
Truenos al atardecer
Eclaires au couché du soleil
Lightning at the end of day.
Iglesia no amazonica.
Eglise non Amazonienne
Non Amazonic church
Maloka
Selva Amazonica bajo la luna llena.
Jungle Amazonienne sous la pleine lune
Amazonic Jungle under fullmoon light.
Rio Igara Parana en dia americano.
Fleuve Igara Parana en Jour Américain.
Igara Parana river, americain day.
Orlando Baicue al pie de un arbol-piedra sagrado.
Orlando Baicue au pied d'un arbre-rocher sacré.
Orlando Baicue at tree-stone sacred
Atardecer en el rio Guaviare
Couche du soleil sur le fleuve Guaviare
End of day at Guaviare river.
Lluvia de estrellas.
Pluie d'étoiles
Stars rain.
Maloka
Antigua modernidad
Modernité ancienne
Old modernity.
Teaser del documental Kome Urue de Felipe Montoya gracias al cual estas fotos fueron posibles.
En caso de producir beneficios, una parte de ellos iran a la fundacion FUCAI, sin la que todo esto no hubiera sido posible y por ende a los habitantes de estas tierras.

Teaser du documentaire Kome Urue de Felipe Montoya, grace au quel ces photos ont été prises.
Dans le cas ou elles produisent des benefices économiques, une partie d'eux reviendront à la fondation FUCAI, sans la quelle elles n'existeraient pas, même si les images existent en vrai au moment même ou vous lissez ce texte.

Kome Urue documentary teaser, by Felipe Montoya, raison to be in these places to make the pictures.
If some profit be get whith thease pictures, a part recame to FUCAI fondation. 

Dia Americano
126
1864
5
Published:

Dia Americano

No photoshop, clear work.
126
1864
5
Published: