PROJET DOCUMENTAIRE
 
Travail sur le vivarium de Lausanne
 
 
 
Textures, architecture, animaux et éleveurs
 
 
 
Mon projet documentaire se base sur le vivarium de Lausanne.
    C'est un monde assez à part. On se promène dans ce petit lieu, entouré de vitres,  derrière celles-ci l'on aperçoit des mises en scènes faisant apparaître les espèces dans leur environnement habituel. L’atmosphère y est chaude et humide, l’odeur un peu boisée. J’ai rencontré différentes personnes du personnel, le directeur, les bénévoles, les gardiens d'animaux, le vétérinaire… Tous ont un rapport étroit avec ces perturbantes créatures. Je les entends discuter entre eux d’un certain nommé Jamal, ou tout autre nom appartenant en fait à chaque spécimen différent. Une des gardiennes va donner à manger à un énorme lézard tout en lui faisant faire un entraînement. J’essaye de mettre en image l’univers de ce petit musée qui regroupe l’envie de prendre soin des animaux et la passion des gardiens.
   Pour ma part, leur peau, leur physique, leur comportement m’intriguent. La fascination lorsque l’animal bouge, se meut, se fait sentir. Huang Yong Ping a construit quelques installations comprenant certains reptiles et insectes, dans le but d’une métaphore sociale. Le comportement du public et sa fascination pour cet univers animal se sont vus. Les visiteurs attendaient que se produise un événement déclencheur de la catastrophe où l’un des représentants des espèces viendrait à dévorer un autre. Lorsque l’on est devant l’une des vitres du vivarium, on attend que quelque chose se passe, on observe. Eric Pillot a aussi travaillé de manière plus poétique sur des scènes dans des parcs zoologiques, qui sont très esthétiques. On y voit des mises en situation déroutantes.
VIVARIUM
6
94
0
Published:

VIVARIUM

Projet documentaire sur le vivarium de Lausanne
6
94
0
Published: