« Les forces en contact dans la nature créent des forces artistiques. L’eau s’écoule et tourbillonne, les vagues s’écrasent sur les berges des rivières. Les formes des rochers sculptées par l’action des vagues m’émeuvent autant que de grandes œuvres d’art ; l’écume des vagues dessine des lignes au hasard sur le sable. Ce sont là de merveilleux modèles pour la danse. Les cyprès battus par le vent le long de la côte ont des formes uniques et improbables. L’arrangement des cailloux au fond des mares laissées par la marée me semble impeccablement composé.
Si ce qui résulte des processus naturels semble si juste en soi et si beau et enthousiasmant, c’est que ces phénomènes constituent, selon moi, la source élémentaire de notre sensibilité esthétique. La question semble être la suivante : comment utiliser ces ressources, de manière créative, individuellement et collectivement, pour produire des œuvres d’art reflétant notre vie et notre sensibilité ? Comment créer des danses qui expriment les principes naturels

Anna Halprin

 

Les œuvres ci-jointes montrent un lien unique entre l’être humain et la nature. Le corps se lie, naturellement, au lieu qui l’entoure, formant une sorte de tableau. Ecrire avec le corps définit l’art de danser. Sur mes photographies, le corps en mouvement reflète un moment précis et furtif de la danse improvisée. Les modèles n’ont pas de contraintes : je choisis un endroit inspirant, intriguant, et leur demande d’improviser, de m’oublier. Dans cette série de photos, j’ai voulu créer des images esthétiquement intéressantes illustrant une harmonie dansée entre le corps et la nature. Les modèles sont en pleine expression, ressentant de leur manière l’environnement. Je transforme un mouvement en une image figée, lui donnant un côté parfois peu commun, voire irréel. Car la photographie a un pouvoir qui lui est propre : capturer ce que l’œil ne voit pas.
 
TANZEN
4
128
0
Published:

TANZEN

Mouvement et photographie
4
128
0
Published:

Creative Fields