Loufovsky
14095
700
95
Add to Collection
About

About

What do Ivana, Osvald and Augustine have in common? Will we one day discover if Anna was Dimitri’s mother? Why did Sasha go under the name of “Cr… Read More
What do Ivana, Osvald and Augustine have in common? Will we one day discover if Anna was Dimitri’s mother? Why did Sasha go under the name of “Crazy Sasha”? We’ll probably never know the true answers concerning the extra-ordinary Loufovsky family, nor the reason for the sudden disappearance of the surname, shortly before the Great War. For over a century, from 1820 to 1932, every Loufovsky has nevertheless shaped the history of Europe’s united-States. Each one conjuring-up memories and adventures to be dreamt standing up or sitting down. For the first time in the Great North of America, Galerie Roccia and Galerie 2M2, in collaboration with eXcentris, welcome the McPherson collection. A unique collection of 20 vintage Loufovsky family portraits, restored by artist Varial. More than an exhibit, it’s a journey outside of time. All of these peculiar faces reveal a whole universe: our own imaginary world. It’s a date with Misha, Anatole, Gladys, Eglantine, Isidore and Lune that you won’t want to miss! Read Less
Published:
Loufovsky
artwork by varial
What do Ivana, Osvald and Augustine have in common?
Will we one day discover if Anna was Dimitri’smother?
Why did Sasha go under the name of “Crazy Sasha”?

We’ll probably never know the true answers

concerningt he extra-ordinary Loufovsky family,
nor there as on for the sudden disappearance
of the surname, shortly before the Great War.


For over a century, from 1820 to 1932,

every Loufovsky has nevertheless shaped
the history of Europe’s united-States.
Eachone conjuring-up memories and adventures
to bedreamt standing up or sitting down.

For the first time in the Great North of America,

Galerie Roccia and Galerie 2M2,
in collaboration with eXcentris,
welcome theMcPherson collection.
A unique collection of 20 vintage Loufovskyfamily portraits,
restored by artist Varial.

More than anexhibit, it’s a journey outside of time.

All of these peculiar faces reveal a whole universe:
our own imaginary world.

It’sa date with Misha, Anatole, Gladys, Eglantine,

Isidore and Lune
that you won’t want to miss!


-----------------------------------------------------------

Solo exhibition – open to the public
Wednesday March 24,2010 to Friday April 30th
eXcentris at 3536 Saint-Laurent Blvd
, Montreal

---------------------------------------------------------------


TO SEE THE FINAL PROJECT :
http://www.varialstudio.com/expo/loufovsky/



Ana Loufovsky
Anatole Loufovsky
Augustine Loufovsky
Camille Loufovsky
Dimitri Loufovsky
Elise Loufovsky
Eugenie Loufovsky
Gladys & Eglantine Loufovsky
Isidore Loufovsky
Ivana Loufovsky
Lune Loufovsky
Marlene Loufovsky
Misha Loufovsky
Oscar Loufovsky
Osvald Loufovsky
Philibert Loufovsky
Sasha Loufovsky
Sidonie Loufovsky
Sofia Loufovsky



Entrevue réalisée Par Marjorie Roux pour J'adore
Artcile complet ici :
http://marjorier.wordpress.com/2010/03/25/meet-the-loufovsky/


♦  Comment t’es venue l’idée d’une telle exposition?

Au départ les deux galeries partenaires voulaient exposer mon projet de clowns. J ‘ai proposé de créer quelque chose de nouveau pour cette occasion de première exposition solo.

♦ Comment s’est dévellopé le concept, quelles ont été tes influences ?

Je suis un portraitiste, un peu spécial certes mais j aime les gens, les visages, les expressions..la dynamique qui se crée avec un modèle pendant la séance de portrait, j’adore ce processus.

Beaucoup de mes projets personnels sont orientés autour des visages, le tout dans un esprit surréaliste, ou monde parallèle.
Alors déjà au mois de novembre des les premières discussions avec les galeries et l ‘excentris, je savais que je voulais encore faire du portrait.
Quand je crée, je ne sais pas ou je m’en vais, car j’expérimente tout au long du processus.

L’ idée s’ est enrichie au fur et à mesure. Évidemment le concept famille est très rassembleur quand tu présentes une série de portraits. Mais la ça prenait tout son sens.
Ce que j’ ai commencé à voir c ‘était une grande demeure, et un grand couloir. Et sur les murs de ce grand couloir tous les portraits de cette famille surréaliste.
Imposants mais touchants, fiers mais fragiles.
D’ou les cadres, car ils font partie intégrale de la pièce finale.

♦ Entre toile et photographie ton ♥ balance?

C’est plus qu’une toile ou un travail photographique, c’est pour moi un objet qui témoigne d’un temps improbable, des époques imaginaires et des histoires.

♦ Les Loufovsky….

J’aime raconter des histoires,  et cette fois ci c’est celle des Loufovsky. Ils sont vivants ert réels malgré leur improbabilité.

Loufovsky parceque loufoques ( euh fallait pas le dire peut-etre haha)

♦ En quelques mots : la technique utilisée ?

La technique est une notion très large pour moi.
Elle englobe autant les outils dont on se sert, la maitrise que l’on développe, mais aussi et surtout l’angle d’approche que l’on prend.  Où je me place, dans le processus de création. Ma vraie technique c’est toujours celle d’explorer et de jouer avec les outils à disposition, de chercher aussi à les amener autre part, de se servir des choses avec un angle différent.

Transposer. Technique = Approche

 Je viens de photoshop que j ai découvert en 98, et je me suis tout de suite acheté une tablette graphique, parce que je faisais beaucoup de dessin. J’aurai aimé être un peintre, mais n’avais ni le talent et ni la patience…et pourtant, aujourd’hui il m’en faut beaucoup devant l’ordi ! La photographie a été depuis le début ma base de travail, sans être pour autant un photographe de studio, ce qui s ‘est fait petit à petit.