Showcase & Discover Creative Work Sign Up For Free
Hiring Talent? Post a Job

Bēhance

shared block

  • 3264
  • 77
  • 5
  • images © Muoto / Paul-Eric Schirr-Bonnans
  • For this second social housing project for Rennes we designed a composite urban shape, which associates a plurality of typologies and encourages new forms of cohabitation and neighborhood.

    The block combines rental social housing with duplex and patio houses, gardens and roof-gardens as well as activities. Its open form and contrasted urban profile reflect the combination of urban mixing and social diversity. The project focuses on dense individual housing, which favors multiple exposures and maximizes land use. A peripheral strip of vegetation offers the dwellings a comfortable set back and a space to organize street access. The block is composed of simple and monolithic volumes, unified by the sober and rigorous design of the façades, while their change in proportion sets the difference between typologies.Together they form a small urban fragment, a collective shape made of several independent pieces, associated in a whole.

  • Nous proposons pour cet ensemble de logements une forme urbaine composite, qui associe visiblement une pluralité de typologies et encourage de nouvelles formes de cohabitation et de voisinage. L’îlot se dessine comme un fragment de ville, qui associe des logements locatifs et en accession, des maisons en duplex et à patio, des jardins et toitures-jardins et des activités. Il prend la forme d’un îlot aéré dont le profil urbain contrasté associe visiblement la mixité urbaine à la mixité sociale. Le projet accorde une place centrale à l’habitat individuel dense qui privilégie les orientations multiples et permet une occupation optimisée de la parcelle. Le projet profite d’une « plinthe végétale » pour offrir à chaque unité un recul confortable et organiser l’ensemble des accès sur rue. L’architecture du projet se veut sobre et rigoureuse afin d’exprimer les qualités et le confort d’une modernité retrouvée. Elle repose sur l’association de volumes bâtis simples et monolithiques, mais aux dimensions variées. Les différents volumes sont unifiés dans un traitement homogène des façades, qui permettent de différencier les typologies seulement par leurs proportions. Ils constituent un petit ensemble urbain, une forme collective composée de plusieurs parties à la fois indépendantes et associées dans un tout.